Perce-neige (Galanthus nivalis) 
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
Les coteaux de la Montcient (Yvelines), dimanche 9 février 2018
Région de Crespières (Yvelines), dimanche 16 février 2020
Du côté de Coulommiers (Seine-et-Marne), dimanche 9 février 2014
En Pays de Thelle (Oise), dimanche 26 février 2017
Autour du Grand Morin (Seine-et-Marne), dimanche 7 février 2016
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
Autour de Sonchamp (Yvelines), dimanche 19 février 2017

Autres noms ...

Goutte de lait, Clochette d’hiver, Galanthine, Galanthe des neiges, Galanthe perce-neige, Violette de la Chandeleur

Caractéristiques ...

• Hauteur : de 15 à 25 cm.
• Floraison : de décembre à mars.
• Altitude : jusqu’à 1.600 mètres d’altitude.

Etymologie ...

• Perce-neige : parce que c’est l’une des rares fleur de l’hiver, sinon la première à pousser, et qui a de ce fait la capacité de percer une faible couche de neige.
• Le nom Galanthus vient du grec ancien ’gala’ qui désigne le lait en raison de la couleur blanche du perce-neige, et de ’anthos’ qui signifie ’fleur’.
L’autre nom ’nivalis’ signifie poussant dans ou près de la neige.
Galanthus nivalis signifie donc une ’fleur de lait’ qui pousse dans ou près de la neige.

A travers l'histoire ...

On est pourtant en plein hiver, et déjà dans les bois, à notre surprise, ’ya des fleurs qui commencent à pousser. Bravant l’hiver comme de braves Buissonniers, des petites tiges se dressent d’une grosse touffe de feuilles bien vertes, et laissent pendre de nombreuses petites clochettes blanches. Des clochettes d’un "beau blanc pur", comme le précise une encyclopédie en 1870. Non, ce n’est pas du muguet, ce sont des perce-neiges, les toutes premières fleurs de l’année.
Déjà des fleurs sur des sentiers de randonnée ! Est-ce l’illusion que la fin de l’hiver est toute proche ? Que le printemps, c’est pour demain ? Heu ... pas tout à fait, on est bien en hiver.
L’Abbé Rozier , le célèbre botaniste écrivait en 1786 que le perce-neige "fait beaucoup de plaisir dans l’hiver pendant lequel toute la nature semble engourdie". Puis plus tard en 1870, l’Encyclopédie du 19ème siècle ajoute que "ces plantes sont remarquables par la précocité de leur développement, qui est telle qu’on les voit offrir leurs fleurs avant la fin de l’hiver, et donner ainsi le premier signal de la végétation. ". Donc rêvons un peu ... le printemps, c’est bien pour demain (ou presque).
Mais pour le printemps il va falloir attendre encore un peu. Le langage des fleurs nous le rappelle : le perce-neige symbolise la consolation, et signifie aussi l’espoir, peut-être la consolation d’être encore en hiver, et l’espoir de l’arrivée prochaine du printemps... Alors, gardons simplement l’espoir de boire un bon chocolat chaud en fin de randonnée.
Question espoir, parmi les légendes du Perce-neige, il y a celle d’Adam et Eve, "qui bannis du Jardin d’Eden, se retrouvent dans un paysage hivernal stérile. Ils errent sans fin dans la tempête de neige, frigorifiés, terrorisés et démoralisés. Eve pleure. Dieu prit pitié et envoya un ange pour les réconforter et les assurer de l’approche du printemps. Tandis qu’il parle avec Eve, l’ange attrape un flocon de neige dans sa main, souffle dessus et créé le premier perce-neige. La plante fleurit et l’espoir était né."
Savez-vous seulement comment le printemps succède à ’hiver ? Non ? Ce sont les Celtes qui jadis nous l’ont appris : "Dans la mythologie celte, il était une fois la fée du Printemps qui était un avatar de la très puissante Brigit [qui exerçait alors les fonctions de déesse des arts, de la guerre, de la magie et de la médecine].
Elle se piqua à un doigt en se battant avec le sylvain Hiver bardé de houx qui ne voulait pas lui céder la place et désirait garder les ours, les loirs et les écureuils en hibernation. Des gouttes de sang tombèrent sur la neige : elles la firent fondre et un perce-neige y poussa. Emu, l’Hiver laissa la place au Printemps. " (c’est fou c’qu’on apprend en rando !).
Le perce-neige est aussi symbole de pureté : « Le perce-neige blanc d’albâtre devint un symbole de la pureté de Marie et était appelé la Fleur de la Purification parce qu’il fleuri le 2 février, Fête de la Purification de Marie. On l’associe aussi couramment à la fête chrétienne de la Chandeleur (2 février), ce qui vaut parfois à la plante l’appellation de « violette de la Chandeleur.».
Le Calendrier Républicain (celui de la Révolution française), quant à lui, n’entend pas grand chose à Adam et à Eve. Il préfère attribuer une plante à la plupart des jours de l’année, faisant du perce-neige la fleur du 4e jour du mois de pluviôse, c’est-à-dire le 23 janvier.
Pour les cadeaux, les fleuristes disent qu’offrir le perce-neige est un souhait d’« endurance et félicité pour toujours ». Pour les randonneurs, ça peut être sympa !
On finit par un poéme de Robert Desnos (1900-1945) , poète surréaliste français tiré de son recueil "Chantefleurs" ...
Violette de la chandeleur,
Perce, perce, perce-neige,
Annonces-tu la chandeleur,
le soleil et son cortège
de chansons, de fruits, de fleurs ?
Perce, perce, perce-neige
à la chandeleur.

Utilisation ...

Plante médicinale, du fait que le perce neige est surtout connu pour sa teneur en alcaloïdes, l’alcaloïde étant utilisé pour traiter les symptômes de la maladie d’Alzheimer.
Mais il est aussi toxique, selon son utilisation, une ingestion du contenu de son bulbe pouvant provoquer des vomissements continus et des diarrhées graves.
Au 19e siècle, le médecin français Cazin écrivait : « Une femme de la campagne, étant venue vendre au marché, dans une ville d’Allemagne, des oignons de perce-neige pour ceux de ciboulette, toutes les personnes qui en mangèrent furent prises de vomissements qui, d’ailleurs, se calmèrent facilement et ne furent suivis d’aucun accident ».

En France, le perce-neige entre dans la catégorie ’Préoccupation mineure’ (LC) : Elle n’est pas considérée comme menacée. Dans cette catégorie sont incluses les plantes largement répandues et abondantes.
Par contre, en Europe, le perce-neige entre dans la catégorie entre dans la catégorie ’Quasi menacé’ (NT) : Elle est proche du groupe des espèces menacées ou qui pourrait l’être probablement dans un proche si des mesures de conservation spécifiques n’étaient pas prises.

Classification ...

  Nom scientifique : Galanthus nivalis
  Règne : Plantae
  Sous règne : Viridaeplantae
  Division : -
  Classe : Equisetopsida
  Ordre : Asparagales
  Famille : Amaryllidacées
  Genre : Galanthus
  Espèce : Galanthus nivalis

 

   
Région de Crespières (Yvelines), dimanche 16 février 2020
Région de Crespières (Yvelines), dimanche 16 février 2020
   
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
   
Autour de Sonchamp (Yvelines), dimanche 17 février 2019
Région de Crespières (Yvelines), dimanche 16 février 2020
   
Du côté de Coulommiers (Seine-et-Marne), dimanche 9 février 2014
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
   
Du côté de Morainvilliers (Yvelines), 20 février 2022
 
   
Photographies : © Association Escapades Buissonnières